StarCraft II

Retour sur une décennie : les meilleures parties compétitives de StarCraft II – Legacy of the Void

Retour sur une décennie : les meilleures parties compétitives de StarCraft II – Legacy of the Void

Partie I : Wings of Liberty | Partie II : Heart of the Swarm | Partie III : Legacy of the Void

Presque cinq ans se sont écoulés depuis la sortie de la dernière extension de StarCraft II, qui est venue conclure la campagne principale et enrichir l’e-sport du jeu. Embarquons à présent pour la fin de ce voyage à travers dix années de scène compétitive de StarCraft II en découvrant les meilleures parties professionnelles de Legacy of the Void.

2016

Scarlett contre Stats

  • HomeStory Cup XIV, 16e de finale, premier match (17 novembre 2016)

  • Partie sur Station de Dasan

  • Commentée par Harstem, Snute & Tod

  • Vidéo

Début 2011, nous avons introduit le concours de cartes de TeamLiquid afin de permettre à la communauté de proposer des cartes pour la sélection officielle. Mais aucune carte tirée de ce concours n’est devenue aussi (tristement ?) notoire que la Station de Dasan, issue de l’esprit brillant et machiavélique du créateur Enekh. Avec la distance entre les bases principales la plus courte jamais proposée sur une carte de classement, la Station de Dasan encourageait fortement les stratégies agressives. C’est pourquoi, sur cette carte, les parties s’avéraient souvent radicalement différentes de ce que l’on pouvait constater d’ordinaire sur du StarCraft professionnel.

Une partie très agressive a d’ailleurs eu lieu lors de la sixième édition de la HomeStory Cup, un environnement décontracté idéal pour la saga que nous allons vous raconter. Le match a commencé par une ruée d’ouvriers, l’ouverture la plus immédiate et agressive disponible pour un joueur de StarCraft II. Ces stratégies consistant à lancer toutes ses troupes à l’attaque ont tendance à se terminer de façon décisive : soit l’attaquant gagne immédiatement, soit le défenseur survit avec un avantage insurmontable. Mais ici, Kim « Stats » Dae-yeob est parvenu à repousser l’assaut téméraire de Sasha « Scarlett » Hostyn avec une si petite marge de manœuvre que les joueurs en sont ressortis quasiment sur un pied d’égalité : quatre sondes contre seulement cinq ouvriers ! Avec un tel départ, la partie ne pouvait qu’évoluer vers l’un des matchs Zerg VS. Protoss les plus serrés qu’on ait jamais vus.

2016 : Mention honorable

Yun « TaeJa » Young-seo contre Joo « Zest » Sung-wook

  • GSL 2016, saison 2, 8e de finale, troisième match (10 août 2016)

  • Partie sur Néo-Gettysburg

  • Commentée par Valdes & Wolf

2017

INnoVation contre Dark

  • GSL 2017, saison 3, demi-finale, troisième match (8 septembre 2017)

  • Partie sur Acolyte

  • Commentée par Artosis & Tasteless

Dans StarCraft, un « échange de bases » se produit lorsque les joueurs attaquent la base de l’autre au lieu de disputer une bataille importante. Ces matchs se transforment en course pour détruire les structures adverses tout en essuyant une cuisante perte de ressources… en d’autres termes : une véritable pagaille offrant très peu de visibilité.

En 2017, lors d’un affrontement entre la légende terrane Lee « INnoVation » Shin-hyung et le tout aussi célèbre Zerg Park « Dark » Ryung-whoo, INnoVation a ouvert le match avec une stratégie proxy très périlleuse et inhabituelle : il a pris d’assaut les chars de siège et les croiseurs de Dark produits juste devant sa base. Lorsque Dark a compris la futilité de se défendre contre une telle attaque, il a choisi d’abandonner sa base principale et sa base naturelle en transportant toutes ses unités à l’aide d’un ver de Nydus directement dans la base d’INnoVation laissée sans protection. S’en est suivi un véritable échange de bases, quand Dark a pris le territoire d’INnoVation et que ce dernier a envoyé son centre de commandement sur l’ancien site de Dark. La partie a ensuite repris de plus belle et les deux joueurs se sont retrouvés dans des situations de plus en plus précaires. Créativité et capacité à s’adapter ont finalement permis à un vainqueur d’émerger.

2017 : Mention honorable

Lee « INnoVation » Shin-hyung contre Jeon « TY » Tae-yang

  • GSL vs the World 2017, finale, deuxième match (6 août 2017)

  • Partie sur Récif abyssal

  • Commentée par iNcontroL & Rotterdam

2018

Classic contre Reynor

  • GSL 2018, saison 3, 16e de finale, troisième match (4 juillet 2018)

  • Partie sur Dédale

  • Commentée par Artosis & Tasteless

2018 aura sans conteste été l’année de Joona « Serral » Sotala, qui est devenu le premier joueur non coréen à défier les plus grands de la scène de StarCraft II. Mais Serral n’a pas été le seul joueur de talent à émerger en 2018 : un autre Zerg prometteur, Riccard « Reynor » Romiti, n’avait pas encore l’âge de participer au circuit officiel des WCS. Dans l’objectif de faire ses preuves et de s’améliorer, il a malgré tout voyagé jusqu’en Corée du Sud pour s’entraîner sur le classement du pays et participer à la Global StarCraft II League (GSL).

Ce n’est un secret pour personne : les plus grands joueurs de StarCraft sont presque tous originaires de Corée du Sud. L’un des principaux facteurs de cette suprématie est que les maisons de joueurs professionnels en Corée du Sud soutiennent un rythme d’entraînement intense et favorisent l’échange d’idées plus que n’importe quelle autre région du monde. Et bien que des joueurs non coréens aient régulièrement participé au GSL au cours des trois premières années de StarCraft II, cette tendance s’est essoufflée au fil des ans, car peu de ces compétiteurs parvenaient à s’imposer.

Les statistiques ne jouaient pas en faveur de Reynor, et lorsqu’il s’est retrouvé dans le groupe d’un joueur protoss d’exception, Kim « Classic » Doh Woo, les choses se présentaient mal.

Dans le match que nous avons sélectionné, pourtant, Reynor a su relever le défi haut la main. Sa tactique caractéristique consistant à multiplier les attaques de harcèlement s’est opposée aux défenses en béton de Classic, nous proposant une partie riche en action et en rebondissements, avec un final pratiquement parfait, similaire à ce que vous pourriez trouver au dos de l’une de nos boîtes de jeu.

2018 : Mention honorable

Joona « Serral » Sotala contre Kim « Stats » Dae-yeob

  • GSL vs the World 2018, finale, cinquième match (5 août 2018)

  • Partie sur 16 bits

  • Commentée par Rotterdam & Tasteless

2019

Maru contre Stats

  • GSL Super Tournament 2019 #1, 8e de finale, quatrième match (18 avril 2019)

  • Partie sur Année zéro

  • Commentée par Artosis & Tasteless

Si la composition méca basée sur l’usine était commune dans les parties Terran contre Protoss (TcP) de StarCraft: Brood War, elle n’a pourtant jamais vraiment séduit sur StarCraft II. Selon les critiques de cette composition, il était impossible pour un Terran méca de résister aux troupes aériennes protoss en fin de partie, de se défendre contre des assauts de milieu de partie ou d’empêcher les extensions à travers toute la carte. Cependant, en 2019, quelques courageux Terrans ont opposé avec succès des armées terranes méca à des troupes protoss sur les plus grandes scènes compétitives de StarCraft II. 

Dans le premier match de GSL Super Tournament de 2019, Cho « Maru » Seong-ju a créé la surprise en choisissant « méca » comme composition principale dans une série au meilleur de cinq manches. Grâce à l’introduction du Cyclone dans Legacy of the Void, la composition méca disposait désormais d’une option mobile pour rôder aux frontières de la carte. Avec le Cyclone comme unité majeure, Maru est parvenu à mettre en place un style de jeu dynamique capable d’obliger un impressionnant Protoss à rester sur le qui-vive : le célèbre Kim « Stats » Dae-yeob. Au cours de la quatrième manche de la série, Stats a adapté sa stratégie de fin de partie pour adopter une composition aérienne lourde à base de porte-nefs.

Les deux joueurs n’ont alors cessé de se repositionner sur la carte, de changer de compositions d’unités et d’infliger des coups plus dévastateurs les uns que les autres. L’unique certitude en cet instant était que personne (ni les commentateurs, ni les spectateurs, ni même les joueurs) n’avait la moindre idée de qui allait gagner. Plus d’une demi-heure de tension plus tard, la carte était presque épuisée de toutes ses ressources et nos deux joueurs peinaient à dépasser 100 points de ravitaillement… jusqu’à ce qu’une unité seule détermine l’issue du match.

Cette série a par la suite déclenché une mini révolution. La composition méca a fait ses premiers pas sur la plus grande scène imaginable et, encore aujourd’hui, de nombreux joueurs Terrans aiment s’en inspirer pour pousser leurs adversaires protoss dans leurs retranchements.

2019 : Mention honorable

Joona « Serral » Sotala contre Eo « soO » Yung-su

  • IEM Katowice 2019, quarts de finale, troisième match (2 mars 2019)

  • Partie sur Année zéro

  • Commentée par Rotterdam & Tod

2020 et au-delà

Et voilà, notre voyage nous ramène enfin à 2020, la première année d’un extraordinaire nouveau circuit compétitif animé par ESL. De formidables parties se sont déjà déroulées en 2020, mais nous avons estimé qu’il était encore trop tôt pour sacrer un champion. Après tout, la nature même de la compétition StarCraft II est d’être en perpétuelle évolution. Les joueurs s’améliorent et nous surprennent avec d’audacieuses tactiques inédites, sans même parler de leurs coupes de cheveux ni des cérémonies !

Merci de nous avoir accompagnés dans ce périple à travers l’histoire du jeu. Nous sommes impatients de continuer à partager des moments aussi épiques en votre compagnie, et ce pour de nombreuses années à venir !

Partie I : Wings of Liberty | Partie II : Heart of the Swarm | Partie III : Legacy of the Void

Article suivant

  1. La Blizzard® Arcade Collection passe au niveau supérieur : deux nouveaux jeux et des fonctionnalités inédites
    Blizzard Arcade Collection
    2 h.

    La Blizzard® Arcade Collection passe au niveau supérieur : deux nouveaux jeux et des fonctionnalités inédites

    Vous avez aimé retrouver trois grands classiques de Blizzard dans un seul pack ? Sachez que nous avons encore mieux à vous proposer ! L’heure est venue pour la Blizzard Arcade Collection de prendre du galon avec deux nouveaux jeux ! Place à Lost Vikings® 2 et RPM Racing™ !

Actualités à la une