Warcraft III: Reforged

Les contes du forgeron : recréer les Elfes de la nuit

Les contes du forgeron : recréer les Elfes de la nuit

Même la mise à jour d’un simple modèle de Warcraft III requiert une quantité de travail astronomique. Tout d’abord, les concepteurs graphiques se plongent dans l’histoire du monde réel, étudient les visuels de World of Warcraft et se penchent sur les illustrations conceptuelles de Warcraft III pour y puiser leur inspiration. Forts de cette recherche, ils élaborent alors diverses ébauches qui seront présentées à toute l’équipe artistique. Cette dernière choisit ses éléments favoris de chaque illustration : la pose du dessin A, les sourcils du B, les piques sur les épaules du C, la disposition des orteils du D… 

Lorsqu’un consensus naît sur ces détails, on passe à la construction d’un modèle 3D. L’équipe artistique examine chaque modèle sous tous les angles, évalue son échelle, ses couleurs, sa lisibilité et sa silhouette. Chaque modèle est soumis à plusieurs sessions de peaufinage méticuleux, avant de passer à la phase d’animation, où les mouvements des tissus et du corps sont travaillés en accordant un soin particulier au réalisme et à la personnalité. Tous les nouveaux modèles suivent le même processus, qu’il s’agisse du prince Arthas ou d’un vulgaire cactus. Et ces nouveaux modèles sont légion. Plus de 700, pour être exact. 

Tout ce dur labeur a porté ses fruits. Dans Warcraft III: Reforged, Orcs, Humains, Elfes de la nuit et Morts-vivants sont plus vivants et détaillés que jamais. À travers cette série d’articles, nous vous proposons une virée dans les coulisses en compagnie de l’équipe artistique, afin de découvrir les secrets de chaque race réinventée, en commençant par les Elfes de la nuit, un peuple qui vit reclus depuis des millénaires. 
 



Les Elfes de la nuit furent les premiers êtres à étudier la magie, et à la répandre librement dans le monde entier il y a près de dix mille ans. Ils parvinrent in extremis à bannir d’Azeroth les démons de la Légion ardente, mais leur merveilleux royaume fut anéanti, et les Kaldorei se réfugièrent au sommet d’Hyjal, leur montagne sacrée, tournant le dos au reste du monde.

Pour la refonte des unités des Elfes de la nuit, les graphistes se sont concentrés sur ce qui fait l’essence même de cette race : l’omniprésence de la nature, aussi bien d’un point de vue thématique que fonctionnel. Les Feux follets manipulent branches et racines pour donner vie aux Anciens, tandis que de nombreuses autres unités, telles les Dryades, font figure de véritable chaînon manquant entre elfes et créatures de la forêt.

Héros

Illidan (chasseur de démons)

Les chasseurs de démons sont des guerriers ténébreux, qui n’inspirent que mépris à leurs congénères.

Armés de glaives imprégnés de puissance démoniaque, ils n’hésitent pas à puiser dans l’énergie gangrenée pour décupler leurs prouesses martiales, et peuvent désormais être de sexe masculin ou féminin (au hasard) lors des parties multijoueur.

Les emblématiques tatouages corrompus d’Illidan Hurlorage, qui lui permettent de canaliser la puissance démoniaque, sont désormais plus détaillés, et son modèle a été doté d’une masse musculaire plus imposante, indispensable pour soutenir ses futures ailes et cornes.

Cénarius (Gardien du bosquet)

Les Gardiens enchantés sont les fils favoris du demi-dieu Cénarius, dotés de pouvoirs singuliers sur la nature et les animaux.

Ces lanceurs de sorts possèdent une excellente synergie avec les unités à distance des Elfes de la nuit, faisant surgir des racines pour immobiliser tout ennemi qui s’approche, ou invoquant des Tréants pour repousser les assaillants.

Le bois qui compose la main griffue du Gardien est bien plus détaillé et saute désormais aux yeux. Dans les parties multijoueur compétitives, vous aurez une chance d’invoquer ce modèle-ci, ou le vénérable Cénarius en personne.

Fidèle à son modèle d’origine, Cénarius est drapé de lierre, tandis que le Gardien du bosquet version multijoueur possède son propre style, avec une variété de tenues possibles. Comme il n’est âgé que de quelques millénaires, ses bois et sa toison de lierre ne sont pas encore arrivés à maturité.

 Tyrande Murmevent (Prêtresse de la lune)

Les Prêtresses de la lune sont l’incarnation même du pouvoir et de la grâce de la déesse lunaire ancestrale des Elfes de la nuit, Élune.

Elles chevauchent au combat d’intrépides tigres sabre-de-givre du Berceau-de-l’Hiver, décochant des flèches magiques et renforçant les dégâts des unités à distance.

Lors de la refonte du modèle de Tyrande, nous avons décidé de doter Ash’alah d’une armure, afin de la différencier des autres tigres à dents de sabre. Tout de même, il s’agit de la patte droite de la grande prêtresse !

Maiev Chantelombre (Gardienne)

Les mystérieuses Gardiennes préservent l’ordre public en Kalimdor, comptant sur leurs pouvoirs surnaturels pour capturer leurs cibles et rendre la justice.

Le nouveau modèle de Maiev est assez différent de son homologue multijoueur, qui manie bien un chakram mais est dépourvue de sa cape à franges tranchantes et de son armure dorsale en forme de croissant.

Unités

Archer

Les premiers rangs de l’armée des Sentinelles sont composés d’Archers pouvant se fondre dans les ombres nocturnes et attaquer l’ennemi par surprise.

Les Archers constituent le gros des forces des Elfes de la nuit. Ils peuvent infliger des dégâts conséquents avec l’appui d’une Prêtresse de la lune, et deviennent encore plus efficaces lorsqu’ils montent à dos d’Hippogryphe en fin de partie.

Que ce soit en parcourant les illustrations conceptuelles de Warcraft II, en examinant les arcs de World of Warcraft ou en étudiant l’icône de l’amélioration Archerie évoluée (qui a fini par être notre source d’inspiration), nous procédons à des recherches approfondies avant de créer chaque unité. Les Archers de Warcraft III: Reforged possèdent un arc recourbé plus traditionnel, dont la corde est attachée aux extrémités pointues.

Dryade

Les féeriques Dryades sont les filles de Cénarius, demi-dieu des Elfes de la nuit. Bien qu’elles aient horreur de toute violence non nécessaire, elles défendront coûte que coûte les terres sauvages de Kalimdor, quitte à y laisser leurs vies.

Les Dryades excellent dans la traque d’unités en fuite et l’affaiblissement des ennemis, grâce à leur Poison lent. Si le modèle d’origine donnait l’impression qu’elle trimballait le faîte d’un arbre, vu la quantité de feuilles ornant sa lance, pour la Dryade de Warcraft III: Reforged, nous avons relégué la lance au second plan, afin de produire une unité plus détaillée, dont les couleurs évoquent désormais davantage le pelage d’un faon. Le personnage de Lunara (issu de Heroes of the Storm), nous a beaucoup inspirés : sa palette de couleurs était plus vivace, contrairement aux tons gris-violet de l’original, qui évoquaient presque les Morts-vivants et juraient avec son identité de créature sylvestre bondissante et redoutable.

Druide de la Griffe

Ces vénérables druides ont adopté l’ours comme animal totem et puisent dans ses pouvoirs pour défendre leur civilisation contre toute menace extérieure. De surcroît, ils sont capables de renforcer la combativité et la bravoure de leurs alliés.

En forme d’ours, le Druide de la Griffe est une robuste unité de mêlée. Cet individu a toujours arboré de la fourrure et d’autres aspects ursins, mais l’unité revisitée propose une distinction plus tranchée entre le druide et son accoutrement, ainsi qu’un visage plus proche d’un stoïque Elfe de la nuit que d’un ours en pleine métamorphose.

Mais qu’en est-il de ces griffes ? Sont-ce des gants, ou font-elles partie du corps du druide ? Comme le souligne Pete Stilwell, responsable de la production, la campagne offre un début de réponse : « … étant quelque peu retournés à l’état sauvage, les druides ont tenté de se laisser pousser des ongles plus agressifs que leurs semblables. Or, devant le résultant décevant, ils ont préféré enfiler de gros gants munis de griffes. »

Géant des montagnes

Bienveillants et solitaires de nature, les Géants des montagnes se sont éveillés pour constater que le monde paisible qu’ils ont autrefois contribué à façonner est devenu un champ de bataille dévoré par les flammes et le chagrin.

Ces gigantesques unités de mêlée peuvent encaisser un nombre d’attaques impressionnant. Le modèle amélioré possède des cristaux plus visibles sur ses épaules, tandis que les touffes d’herbe qui parsèment son corps ressemblent moins à une tunique, et davantage à de véritables rochers couverts de mousse. Plusieurs illustrations ont été passées en revue, et les meilleurs éléments de chacune d’entre elles ont été combinés pour donner naissance à la version ci-dessous.

Nous espérons que cet aperçu des Elfes de la nuit vous a plu. Nous vous donnons rendez-vous pour le prochain épisode de cette série, dans lequel nous nous pencherons sur les nouveaux Morts-vivants

Warcraft III: Reforged sortira le 28 janvier 2020, et il n’est pas trop tard pour vous jeter dans la mêlée dès le jour de la sortie. Préachetez le jeu, et accédez instantanément à la bêta multijoueur !

Article suivant
Au cœur de Blizzard
7 h.

Week-end d’accès gratuit au Multijoueur de Modern Warfare

À partir de 19h00, heure de Paris, le 3 avril, les joueurs profitant gratuitement de Warzone bénéficieront d’un accès gratuit au Multijoueur de Call of Duty: Modern Warfare.