Warcraft III: Reforged

S’amuser rapidement : les jeux de stratégie en temps réel pour les débutants

S’amuser rapidement : les jeux de stratégie en temps réel pour les débutants

Produire plus et éviter de mourir…

Cette expression peut sembler simpliste, mais elle ne l’est pas tant que ça. Malgré la réputation plutôt intimidante du genre, les jeux de stratégie en temps réel (RTS) reposent sur quelques concepts simples (produire plus, éviter de mourir) intégrés à un format riche en action, mais étonnamment accessible.

La campagne solo est un excellent point de départ pour faire vos premiers pas dans le monde des RTS. Découvrez une histoire complexe à un rythme confortable (grâce à des paramètres de difficulté allant de Facile à Très difficile) avant de plonger, si vous le souhaitez, dans des matchs JcJ contre des adversaires de votre niveau ou dans des modes de jeu en coop. Ces nombreuses façons de jouer aux RTS et la diversité du contenu créé par les joueurs eux-mêmes permettent à tous de laisser libre cours à leur imagination en explorant des mondes lointains submergés par un brouillard menaçant, en bâtissant des bases tentaculaires équipées d’une technologie d’un autre monde et en dirigeant d’immenses armées fantastiques de toutes sortes. Malgré la réputation du genre, jouer à un RTS ne signifie pas que vous vous préparez à entrer dans le monde de l’e-sport. Il s’agit davantage d’explorer un bac à sable virtuel qui vous offre une myriade de défis créatifs et tactiques à relever, quel que soit votre niveau d’expérience.

Si vous souhaitez vous lancer, saisissez l’occasion idéale pour découvrir les RTS avec la bêta de Warcraft III: Reforged, actuellement accessible aux joueurs ayant acheté un billet virtuel pour la BlizzCon ou préacheté le jeu. Pour vous aider dans votre périple, voici quelques conseils qui devraient vous aider dans vos aventures stratégiques, peu importent le titre, la faction ou le mode que vous déciderez d’essayer :


Pour commencer, penchons-nous sur les commandes de base des RTS. Cette partie peut sembler ennuyeuse, mais elle n’en est pas moins importante.

Commandes

placeholder.jpg

  • Sélection et déplacement
    • Faites un clic gauche sur une unité ou un bâtiment pour voir l’ensemble des commandes et caractéristiques disponibles. Après avoir sélectionné une unité, vous pouvez lui donner des ordres de déplacement à l’aide du clic droit ou envoyer des commandes en cliquant sur les boutons (ou en appuyant sur les touches de raccourci associées) du panneau de commande en bas de l’écran.
    • Vous pouvez sélectionner plusieurs unités à la fois en cliquant et en faisant glisser le curseur pour former un rectangle les contenant, aussi appelé « boîte de sélection ». Quand plusieurs unités sont sélectionnées, vous pouvez envoyer des commandes à toutes de manière simultanée. Vous pouvez également appuyer sur Tab pour faire défiler les panneaux de commande des différentes unités.
  • Groupes de contrôle
    • Après avoir sélectionné plusieurs unités ou bâtiments, vous pouvez les assigner à des « groupes de contrôle » en maintenant la touche Ctrl et en appuyant sur le nombre de votre choix sur votre clavier. Vous pourrez ensuite sélectionner rapidement ce groupe en appuyant à nouveau sur la touche numérique choisie. Par exemple, si vous jouez à Warcraft III, vous pouvez placer tous vos anciens de la guerre, qui produisent des unités elfes de la nuit à distance, dans un groupe de contrôle en les sélectionnant et en appuyant sur Ctrl+5. Il vous suffira ensuite d’appuyer sur 5 pour produire plus d’archers à la volée, sans quitter l’action des yeux.
  • Raccourcis
    • Apprendre les raccourcis vous sera utile si vous comptez progresser et devenir un joueur de RTS plus efficace, mais cela n’est pas strictement nécessaire lorsque vous débutez. Essayez de vous familiariser avec les raccourcis par défaut des boutons fréquemment utilisés, et n’hésitez pas à les modifier pour les adapter à votre propre style.

Lorsque vous commencerez à savoir contrôler vos unités et envoyer des commandes, vous vous intéresserez sans doute aux concepts et stratégies de base des jeux de RTS. C’est parti !

Économie

placeholder.jpg

Au début de chaque partie, vous enverrez d’abord vos ouvriers (des unités non combattantes généralement utilisées pour la récolte et la construction) collecter des ressources dans les environs. Après cela, vous commencerez à créer plus d’ouvriers, ce qui générera plus de ressources et vous permettra d’investir dans des bâtiments plus avancés, de nouvelles bases et une armée puissante.

Veillez à avoir assez d’ouvriers pour générer efficacement des ressources à mesure que votre armée et votre base grandissent pour créer, entretenir et renouveler vos unités et bâtiments en fonction des besoins. Vous maintiendrez ainsi une « économie » saine, un aspect souvent négligé, mais pourtant essentiel à la victoire dans la plupart des matchs de RTS.


Construire votre base

placeholder.jpg

Créer une base composée de multiples bâtiments constitue l’un des aspects les plus satisfaisants des RTS, mais vous devez savoir pourquoi vous construisez un bâtiment avant d’investir.

Les bâtiments ont différents coûts, temps de construction et utilités. Les hôtels de ville génèrent des ouvriers et récoltent des ressources, d’autres produisent des unités pour votre armée, tandis que certains vous donnent accès à des améliorations ou à de nouveaux types d’unités. Il n’est pas indispensable de construire tous les bâtiments disponibles à chaque partie ; au contraire, axer votre stratégie sur quelques moyens de production dans un premier temps peut vous aider à mieux appréhender les bases tout en remplissant votre objectif : annihiler l’ennemi.

Autre concept important à maîtriser : l’« extension ». Dans un RTS, s’étendre consiste à créer de nouvelles bases ou avant-postes en dehors de votre zone de départ. Les ressources à proximité de votre base initiale sont limitées, et l’extension est nécessaire pour alimenter vos efforts de guerre lorsqu’un match se prolonge. S’étendre offre d’autres avantages : vous gagnez une meilleure vision de la carte et plus d’espace pour vos bâtiments et votre armée.


Bâtir et diriger une armée

placeholder.jpg

Bâtir une base gigantesque est amusant, mais la seule façon de gagner une partie est d’anéantir vos adversaires. Pour ce faire, vous aurez besoin d’une armée.

S’il existe des différences notables entre les unités selon le jeu et la faction que vous choisissez, quelques concepts et stratégies simples restent valables en toutes circonstances :

  • La stratégie « créer plein d’unités »
    • Trouver une unité peu coûteuse et polyvalente qui vous plaît (archers, fantassins, goules, etc.) et en créer de nombreux exemplaires est une stratégie valable, même si elle n’est généralement efficace qu’en début de partie. Formez une armée de taille respectable et lancez-la sur votre adversaire avant qu’il n’ait le temps de mettre en œuvre ses stratégies plus coûteuses et techniques.
  • Progrès technologiques
    • Ici, la « technologie » désigne le fait d’investir dans des unités, des améliorations ou des bâtiments qui n’ont pas d’impact immédiat sur la partie, mais débloquent des unités plus avancées, ce qui vous ouvre davantage de possibilités par la suite. Investir dans la technologie est souvent une stratégie gagnante pour les matchs qui durent, car vous avez alors accès à des unités plus rentables et polyvalentes. Toutefois, cette tactique vous rend vulnérable face aux adversaires plus agressifs ; à moins de savoir exactement ce que l’ennemi prépare, essayez donc d’investir dans une petite force défensive avant de développer votre technologie.
  • Une armée aux dimensions équilibrées
    • Bâtir une armée gigantesque est amusant, mais ce n’est pas toujours la meilleure façon de jouer. StarCraft et Warcraft limitent le nombre d’unités que vous pouvez posséder à un moment donné grâce aux systèmes de « nourriture » et de « ravitaillement ». Créer plus d’unités de combat que nécessaire peut nuire à votre économie en vous empêchant de créer davantage d’ouvriers, ou en vous forçant à investir dans des bâtiments ou unités qui augmentent votre limite de nourriture et de ravitaillement. Savoir maintenir l’équilibre est la clé du succès.
  • Attaque et défense
    • La meilleure défense, c’est l’attaque ! Investir largement dans des unités et bâtiments défensifs peut vous protéger des offensives adverses, mais pour triompher, vous devrez marcher sur la base ennemie et la détruire. Par exemple, si vous jouez les Orcs dans Warcraft III, vous pouvez tout à fait entourer votre base de tours de défense, mais il s’agit d’un investissement non négligeable qui limite votre production d’unités offensives, et l’adversaire finira par vous submerger grâce à une armée plus importante ou une meilleure économie.
  • Mener les batailles
    • Il y a beaucoup à dire sur les subtilités du combat dans les STR, mais voici quelques règles de base à retenir quand votre armée doit mener une bataille :
      • Ne vous laissez pas encercler !
        • Combattre dans une zone ouverte vous fait courir le risque de subir des pertes colossales sans possibilité de fuite. Utilisez le terrain à votre avantage pour créer des goulets d’étranglement.
      • Divisez vos unités si vous le pouvez.
        • Créer de petites troupes d’unités de combat au lieu d’un grand groupe rendra votre armée moins vulnérable aux effets de zone.
      • Les unités de mêlée à l’avant, les combattants à distance à l’arrière.
        • Avant d’envoyer vos troupes au combat, essayez de placer vos unités de mêlée plus robustes en première ligne afin qu’elles absorbent le plus gros des dégâts.
      • Détruisez les moyens de production.
        • Si vous parvenez à entrer dans la base ennemie (bravo !), détruisez en priorité les bâtiments qui produisent des unités plutôt que ceux consacrés à la défense ou aux améliorations. Ces pertes empêcheront votre adversaire de renouveler immédiatement son armée et de contre-attaquer.

Reconnaissance et surveillance de la carte

placeholder.jpg

Si le bois, le minerai, le gaz et l’or constituent des ressources importantes dans les RTS, rien n’est plus précieux que la connaissance.

Après avoir établi votre économie et bâti votre base, vous devrez commencer à rassembler des informations sur l’ennemi. Envoyez une unité peu coûteuse explorer la carte en début de partie pour recueillir des renseignements essentiels sur la position de l’adversaire, sa stratégie et son économie. Utilisez ces informations à votre avantage pour préparer une défense adéquate, commencer à bâtir les unités de riposte idéales ou frapper rapidement si vous estimez que l’ennemi est vulnérable.

Envoyez des unités en reconnaissance et placez stratégiquement des bâtiments ou des unités peu coûteux un peu partout sur la carte pour surveiller les déplacements ennemis. Essayez de garder un œil sur la minicarte pour repérer les mouvements ennemis et vous préparer en conséquence.


Ce cours sur les bases des RTS est terminé ! Il ne vous reste plus qu’à dominer le secteur de Koprulu, raser Stratholme ou vous amuser dans des parties personnalisées entre amis. Bonne chance !

Article suivant
World of Warcraft
1 j.

Nouvelle de Warcraft : « Un Moment Hors Du Temps »

Nous avons connu la guerre, et nous la connaîtrons encore. J’ai vécu suffisamment longtemps pour voir mon peuple s’élever, choir et se relever. Moi-même, j’ai dépéri tel l’arbre en hiver, avant de refleurir.