Overwatch 2

Mise à jour de la Matrice défensive pour la saison 9 – Promouvoir la positivité

Mise à jour de la Matrice défensive pour la saison 9 – Promouvoir la positivité

Nous allons continuer de développer le programme Matrice défensive en 2024. Nous avons précédemment fait part de nos efforts visant à décourager les départs en cours de partie dans Overwatch 2 et à encourager la positivité, tout en expliquant l’impact de vos signalements.  Avec l’arrivée de la saison 9, nous tenions à vous fournir de nouveaux détails sur les améliorations en cours pour notre système de recommandations et les moyens mis en œuvre pour dissuader les comportements perturbateurs.

Donner plus d’impact aux recommandations

Une demande constante dans vos retours est d’accroître l’impact du système de recommandations. Dans les dernières saisons, nous avons déjà fait des efforts significatifs dans ce sens. Lors de la mise à jour de mi-saison de la saison 7, nous avons corrigé différents bugs qui empêchaient les joueurs et les joueuses de perdre trop rapidement leur cote de recommandation, et nous avons cessé de pénaliser ceux et celles qui choisissaient de faire équipe avec des camarades. Dans la saison 8, il est désormais beaucoup plus simple d’améliorer sa cote de recommandation, sans avoir à s’inquiéter qu’elle baisse trop rapidement.

Une règle jusque-là en vigueur empêchait que deux contacts puissent se recommander mutuellement.  Cette règle était intentionnelle lors de l’introduction initiale du système, mais nous ne voulons évidemment pas décourager les équipiers ou équipières de soutenir leurs camarades faisant partie de leurs contacts sur Battle.net. Pour cette raison, à partir de la saison 9, nous supprimons la restriction de recommandation pour les personnes figurant déjà dans vos contacts.

Nouveautés pour éviter les départs en cours de partie

Nous avons précédemment revu la manière dont les pénalités sont infligées aux joueurs et aux joueuses qui quittent trop souvent les parties rapides. Cela a eu des conséquences bénéfiques, le nombre de départs en cours de partie ayant chuté de façon significative. Depuis une précédente mise à jour, l’inscription en file d’attente est restreinte pour les personnes contrevenantes, qui peuvent se voir infliger une suspension allant jusqu’à quatre heures dès que six départs sont enregistrés lors des 20 dernières parties.

Pour la saison 9, nous étendons les pénalités infligées pour quitter les files d’attente aux Personnages mystères, ainsi qu’au mode Maîtrise héroïque : épreuve, lorsque celui-ci sera disponible cette année. Nous savons qu’il peut exister des raisons valides pour arrêter des parties non classées. Cependant, quitter plus de quatre parties activera des restrictions jusqu’à ce que vous puissiez terminer vos parties.

Dire adieu à la triche

Nous poursuivons notre lutte contre la triche, et nous souhaitions partager avec vous la progression de nos efforts. Les outils de triche, comme les « aimbots » (visée automatique) et les « wallhacks » (vision à travers les murs), affectent l’intégrité de notre jeu. Le recours à ces méthodes va également à l’encontre de notre code de conduite et de notre contrat de licence d’utilisateur final. Les personnes que nous identifions comme ayant recours à la triche seront bannies d’Overwatch 2.

Depuis le lancement d’Overwatch 2, nous avons identifié et banni plus de 380 000 comptes ayant eu recours à la triche. De plus, nous avons suspendu ou banni plus de 35 000 comptes qui se sont sciemment alliés à des coupables de triche. Rappelez-vous que si vous rencontrez lors de vos parties un joueur ou une joueuse que vous suspectez d’avoir recours à la triche, vous pouvez nous transmettre un signalement en jeu.

Transparence autour des sanctions de compte

Overwatch 2 est un FPS héroïque en JcJ dans lequel la compétition fait rage, et où vous pouvez choisir des personnages et des styles de jeu différents. Cela vous permet de livrer des matchs palpitants avec des joueurs et joueuses dans le monde entier, mais il arrive malheureusement que certains comportements perturbateurs nuisent à l’expérience générale. Lorsqu’un même comportement est signalé lors de plusieurs parties, nous prenons des mesures pour suspendre ou mettre en sourdine les personnes contrevenantes, en les mettant en garde par e-mail. Si cela est nécessaire, nous bannissons du jeu les comptes identifiés de façon réitérée comme fautifs.  

Il est important pour nous de communiquer de façon impartiale et transparente lorsque nous prenons des mesures à l’encontre d’un compte de jeu. Nous n’ignorons pas que certaines personnes partagent, au sein des communautés en ligne, les décisions prises lorsque leur compte est suspendu ou banni. Ces profils s’avèrent en effet le plus souvent perturbateurs, cependant il arrive dans certains cas que notre appréciation d’un comportement nuisible puisse être revue.  Si vous pensez qu’une action injustifiée a été prise à votre encontre, car votre compte a été compromis par quelqu’un d’autre, vous pouvez faire appel de cette action, afin que nous réexaminions notre décision finale. Gardez à l’esprit que vous demeurez responsable de votre compte et que vous ne devez jamais en partager les détails avec une tierce personne.

N’oubliez pas que tout propos harcelant ou désobligeant à l’encontre des autres joueurs et joueuses est inacceptable, quelle que soit la langue utilisée. Dans Overwatch, vous jouez avec jusqu’à neuf autres camarades qui partagent avec vous une même passion du jeu, alors nous comptons sur tout le monde pour rendre chaque partie la plus plaisante possible. Nous vous remercions de faire d’Overwatch 2 une expérience divertissante et positive pour vous et les autres ! Nous attendons de vous revoir lors de la sortie de la saison 9, le 13 février.

Article suivant

  1. Nouvelle de Warcraft : « Le lilas et la pierre »
    World of Warcraft
    19 h.

    Nouvelle de Warcraft : « Le lilas et la pierre »

    La reine régente Moira Thaurissan est à bout de forces. Son fils Dagran II sera bientôt en âge de diriger les clans Sombrefer et Barbe-de-Bronze. Cependant, l’excentrique Dagran préfèrerait volontiers la compagnie de sa bibliothèque à la vie de roi. Moira parviendra-t-elle à susciter la volonté de monter sur le trône chez son fils, ou verra-t-elle ses craintes pour son avenir et celui des clans se concrétiser ?

Actualités à la une