Heroes of the Storm

Journal des développeurs : compositions d’équipe à double soutien

 Journal des développeurs : compositions d’équipe à double soutien

Au cours des derniers mois, les compositions d’équipe à double soutien sont devenues de plus en plus dominantes à tous les niveaux de jeu, y compris dans l’e-sport. Si nous trouvons que cette stratégie est tout à fait acceptable de temps à autre, elle est aujourd’hui bien trop fréquente. C’est pourquoi nous allons apporter quelques ajustements et modifications plus conséquentes afin de remédier à cette prédominance.


Avant de nous attaquer aux modifications spécifiques et à leurs motivations, nous tenons à présenter le contexte des duos de soutien, ainsi que notre position actuelle :

  • Nous sommes conscients que des personnages tels que Tassadar, Tyrande et Medivh ne peuvent pas assurer à eux seuls le rôle de soutien ; ils doivent être associés à un soigneur, et cela ne pose aucun problème ! Nous ne voyons pas le moindre inconvénient à ce que ces héros figurent dans des compositions à double soutien (sinon, ils n’auraient de place dans aucune composition).
  • Nous aimerions surtout nous éloigner des compositions à « double soigneur » qui sont si fréquentes actuellement. Comme toute chose, les équipes à 2 soigneurs doivent être appréciées avec modération. Nous ne voulons pas que les joueurs privilégient à tout prix cette stratégie sans prendre en compte la carte, la composition de l’équipe adverse, etc.
  • Ces derniers temps, la plupart des équipes sont composées de la manière suivante :
    • Un tank pour assurer une solide première ligne.
    • Un cogneur ou un deuxième guerrier pour étoffer l’avant-garde.
    • Un soigneur pour garder votre équipe en bonne santé.
    • Sur les 2 places restantes, la première est souvent occupée par un autre soigneur ou héros de soutien, ce qui signifie que l’équipe ne comporte qu’un seul assassin, et limite le choix de ce dernier aux héros dits « hyper carry » (c’est-à-dire capables d’infliger à eux seuls des dégâts très élevés), comme Valla ou Grisetête. Nous avons beau adorer ces personnages, nous voulons également que les mages et d’autres types de héros aient leur place.

Dans le même ordre d’idées, nous souhaitons décrypter les raisons pour lesquelles, selon nous, les compositions à double soutien sont particulièrement populaires aujourd’hui :

  • Il y a environ un an, nous avons implémenté un nouveau système d’armure. Celui-ci a décuplé la rentabilité des soins pour de nombreux guerriers, et nous avions alors mentionné notre intention de réduire l’amplitude des soins pouvant être prodigués par les héros de soutien. Nous ne nous en sommes pas occupés depuis, et il est désormais temps de nous y attaquer.
  • Nous avons également entrepris une réévaluation de tous nos héros afin de mieux définir leurs forces et leurs faiblesses. Si ce processus nous semble capital pour rendre chaque personnage unique, il est probable qu’il ait également contribué à la surpuissance des compositions à double soutien. Par exemple, Uther n’est pas un bon soigneur sur la durée, mais peut réduire les dégâts explosifs subis par ses alliés et les aider à survivre lors de phases critiques. Associez-le à Lúcio ou Auriel (des soigneurs efficaces sur le long terme), et vous obtenez une composition particulièrement polyvalente : vous pouvez survivre aux dégâts élevés infligés en peu de temps, et rester en combat plus longtemps que l’équipe adverse. Ces héros possèdent des points forts très marqués qui comblent leurs faiblesses mutuelles.
  • Pris individuellement, nos héros de soutien sont strictement plus puissants que les autres personnages : ils sont conçus pour pouvoir soigner une équipe de 5 personnes, tout en possédant des outils pour éliminer les vagues de serviteurs, contrôler les adversaires ou infliger des dégâts respectables. Il est possible qu’opter pour une composition à double soutien ait toujours été la « meilleure façon » de jouer, et que la communauté suive naturellement cette orientation depuis un bon moment.

Prenant tous ces éléments en compte, l’équipe de conception a passé les derniers mois à réfléchir à une solution :

  • Si nous réduisons la puissance des soins, les équipes choisiront-elles encore plus souvent 2 héros de soutien afin d’avoir suffisamment de soins ?
  • Si nous augmentons la puissance des soins, un seul héros de soutien suffira-t-il, et verrons-nous moins de duos ?
  • Est-ce vraiment une bonne idée de renforcer un ensemble de héros que nous estimons déjà strictement supérieurs aux autres ?

Si nous ne pensons pas encore avoir trouvé la solution optimale, nous voulons nous attaquer à la question, et le Nexus connaîtra prochainement des modifications.

Voici une liste générale des changements qui seront apportés aux héros de soutien :

  • Affaiblissement de la capacité à éliminer les vagues de serviteurs :
    • Suppression de certains talents comme le Lien de foudre de Rehgar.
    • Dans l’ensemble, nous voulons atténuer la capacité des héros de soutien à anéantir les serviteurs, ce qui devrait constituer un handicap inhérent lors du choix de plusieurs soigneurs.
    • Votre équipe circulera plus lentement entre les voies, et sera moins apte à capturer les camps de mercenaires tout en récupérant l’expérience des vagues de serviteurs.
  • Réduction des dégâts d’environ 5% :
    • Cela contribuera à réduire légèrement l’efficacité contre les vagues de serviteurs.
    • Si elle comporte 2 soigneurs, votre équipe infligera globalement moins de dégâts et sera moins à même de tuer ses adversaires.
  • Réduction des soins d’environ 5% :
    • Cela compensera l’ajout de l’armure et réduira la quantité globale de soins dans le jeu.
  • Réduction des points de vie d’environ 5% :
    • Certains héros de soutien sont anormalement résistants pour des personnages d’arrière-garde. Ajoutez à cela le fait qu’ils peuvent se soigner eux-mêmes, et il devient très difficile pour l’équipe adverse de les abattre.
    • Avec une barre de points de vie réduite, nous voulons à nouveau encourager les joueurs à prendre les soigneurs adverses pour cible.

Individuellement, chacune de ces modifications est mineure. Néanmoins, nous pensons que leur somme peut avoir un impact non négligeable sur la méta. Nous lirons vos commentaires, jouerons nous-mêmes et analyserons les données pour en jauger les résultats. Il se peut que nous apportions d’autres modifications à l’avenir, si celles-ci ne suffisent pas.


Avant de conclure, nous voulons vous expliquer les mesures que nous prenons afin que nos soigneurs restent agréables à jouer :

  • Nous poursuivrons les refontes des talents et les mises à jour de tous les personnages, y compris les héros de soutien.
  • Nous trouvons que l’ajout de « mini-jeux » intéressants spécifiques à certains héros favorise des styles de jeu plus exigeants et gratifiants. Si vous avez eu l’occasion de jouer Ana, vous aurez peut-être remarqué qu’il peut y avoir un écart considérable entre ses bonnes et ses mauvaises performances. Si nous ne comptons pas soudainement donner à tous nos héros de soutien des capacités susceptibles de manquer leurs cibles, nous avons appris beaucoup de choses en travaillant sur Ana, et développerons davantage ce genre de concept à l’avenir.
  • D’ailleurs, en parlant d’Ana, et plus récemment d’Alexstrasza, les soigneurs qui ont du mal à se soigner eux-mêmes poussent les joueurs à opter plus souvent pour des compositions à double soutien. Nous comptons également nous pencher sur cette question. Dans le cas d’Ana, nous envisageons d’intégrer un mécanisme de soin personnel à son trait, Nuhas. Ce genre de nouveauté ne fera pas partie de la mise à jour initiale, mais nous allons travailler dessus dans les temps qui viennent.

Merci d’avoir pris le temps de lire cet article. Nous espérons qu’il vous aura fourni davantage de contexte au sujet de ces nombreux ajustements. Comme toujours, nous avons hâte de lire vos commentaires et de voir tout cela en œuvre dans le jeu.

    - L’équipe de conception de Heroes

InvisibleDividerLine_800x50.png

Article suivant
World of Warcraft
10 h.

Correctifs de la mise à jour 7.3 (12 décembre)

Voici les correctifs déployés pour la mise à jour 7.3 : les ombres d’Argus.