Au cœur de Blizzard

Message de Frank Pearce et de J. Allen Brack

Message de Frank Pearce et de J. Allen Brack

Le temps est venu pour moi de me retirer de Blizzard et de passer le flambeau à la nouvelle génération de leaders.

Mon parcours au sein de la communauté Blizzard a débuté il y a plus de 28 ans. Allen m’a offert l’opportunité de rejoindre Mike et lui-même dans leur aventure et leur rêve de créer des jeux vidéo. Les jeux vidéo constituaient une passion que nous partagions, et je n’avais alors qu’un mince espoir de pouvoir en créer un jour. La décision fût simple – à l’époque, je n’avais même pas la possibilité de faire une recherche internet pour y réfléchir. Je pensais que la lettre de proposition d’Allen était la meilleure et seule opportunité que j’aurai jamais. En regardant en arrière, je suis conscient d’être incroyablement chanceux d’avoir fait partie de ce que Blizzard est devenu.

Nos efforts ont toujours été guidés par les meilleures intentions. Nous avons créé des jeux auxquels nous souhaitions jouer, pensant que nos pairs voudraient également y jouer. Aujourd’hui, nous nous caractérisons plus précisément autour d’une vision ambitieuse : unir le monde entier au travers d’expériences de divertissement épiques. Je suis si fier d’avoir eu la chance d’impacter positivement les vies de tant de personnes grâce aux expériences que nous avons créées.

Mon temps passé chez Blizzard englobe l’ensemble de ma carrière professionnelle et de ma vie d’adulte. J’en ai d’innombrables bons souvenirs. Le fait de travailler avec les meilleurs développeurs au monde sur les meilleures franchises est définitivement l’un de ceux-ci. Un souvenir plus marquant encore fut celui de notre toute première BlizzCon, où j’ai réalisé l’importance si spéciale des communautés, qui étaient devenues partie intégrante de l’expérience de nos joueurs.

Les mots ne sauraient exprimer la gratitude que je ressens d’avoir été impliqué dans Blizzard, nos jeux, côtoyé nos employés et, plus encore, notre communauté. Avant Blizzard, j’avais du mal à trouver l’endroit auquel j’avais l’impression d’appartenir. Désormais, je l’ai à jamais trouvé, tout comme bien d’autres. Merci à tous pour m’avoir conféré ce sentiment d’appartenance dont j’avais besoin en tant que personne.

J’ai eu la chance de travailler avec J et Ray durant de nombreuses années, et il est désormais de leur responsabilité de décider de l’avenir de cette aventure. Tous deux sont d’extrêmement talentueux et expérimentés leaders de développement de jeux, et comprennent véritablement ce qui est fondamentalement le plus important pour Blizzard et notre communauté. Je sais que le futur de Blizzard sera radieux sous leur égide. De passionnantes initiatives sont en cours de développement, et il me tarde d’en voir les résultats.

Tout ce que j’ai fait chez Blizzard a toujours été guidé par ma passion. J’ai travaillé très dur et très intensément durant de longues années. Il est maintenant temps pour moi de prendre le temps de réfléchir à la suite. Je compte par exemple faire davantage d’activités en extérieur. J’aimerais apprendre à jouer d’un instrument. Je souhaite consacrer davantage de temps à certains aspects de ma vie qui ont été trop laissés de côté par le passé. Une chose est certaine : je continuerai à faire partie de la famille Blizzard.

Ma requête et mon espoir seront que vous continuiez à vivre selon les valeurs de Blizzard et que vous restiez bienveillants et respectueux les uns envers les autres en faisant l’expérience des futures créations de Blizzard. Blizzard est un endroit spécial, une communauté spéciale, et toute personne avec qui vous interagissez est importante pour son futur. Merci à tous pour cette merveilleuse période que j’ai tant appréciée, et merci par avance pour ce radieux futur que nous partagerons.

Respect et intégrité,

Frank


Le temps est venu de dire au revoir à l’un de mes héros, l’un de nos fondateurs, mais aussi l’un de nos amis. Lorsque j’ai pris mes nouvelles fonctions l’année passée, Frank a endossé un rôle de conseil pour aider à la transition, travaillant spécifiquement avec Ray Gresko et moi-même sur nos jeux, notre culture et le futur de Blizzard. Son aide fut inestimable et dire qu’il va nous manquer est un euphémisme.

J’ai rencontré Frank pour la première fois à l’occasion d’un déjeuner entretien pour rejoindre Blizzard. J’étais nerveux, pas seulement à cause de mon enthousiasme à l’égard de cette opportunité de rejoindre une entreprise que j’aimais, mais aussi car je me tenais face à l’un des fondateurs de Blizzard.

Frank peut être intimidant, et est parfois un peu bourru au premier abord. Mais au-delà se révèle une personne profondément sensible et à l’amour inconditionnel pour à la fois la famille Blizzard et la communauté unique et investie ayant grandi autour des jeux Blizzard. Frank est également une personne que je suis fier de considérer comme un ami proche. C’est notamment lui qu’il m’a initié au running, et nous avons depuis couru des dizaines de courses ensemble au fil des années.

Comme beaucoup d’entre nous, Frank est un introverti. De fait, nombre d’entre vous l’ont peu vu publiquement, ou ne mesurent pas l’impact qu’il a eu sur Blizzard et plus spécifiquement sur sa culture. Mais Frank est présent depuis les débuts, bâtissant et étendant les fondations et défendant avec ardeur nos valeurs derrière chacune des initiatives de Blizzard. Blizzard est devenu meilleur grâce à Frank Pearce.

Il y a quelques BlizzCons de cela, Frank a parlé de la valeur de la connexion humaine au travers des jeux vidéo, de ce sentiment d’appartenance à une communauté, et cela revêt une importance toute particulière pour Frank. Frank range peut-être son armure aujourd’hui, mais grâce à son influence sur la construction de Blizzard et aux relations nouées avec nombre d’entre nous, vétérans ou nouvelles recrues portant ensemble son flambeau vers l’avenir, il sera toujours ici, parmi nous.

Nous t’aimons, Frank.

JAB

Article suivant
StarCraft II
8 h.

Notes de mise à jour pour la version 4.11.2 de StarCraft II

La mise à jour 4.11.2 est arrivée ! Découvrez son contenu.